Poèmes
(extraits)





Barbaque si rabaquée barbotte que Barabas déballe sa rate, dératte sa balle et gratte sa botte. Puis Barabas baratte, dans les rhododendrons, baratte sa balle si baraquée. Ses baulles s'ébattent sa rate s'emballe, sa botte d'balle et Barabas rembale sa rate.

Ribouldingant des bottes les pédalos dépannent car les deux sont pleines du levin des pommes. . Les boucles pendanculent de la nature et balancent l'horlogerie dans la consonne. L'Octopède bilingue cartonne des barbes barbillonne des langoustent qui pieuvrent, carpent et capsulent, les baïonnettes tentaculent, l'i entre baillonné, la bouture des pendentifs armature et fait l'article horticole articule l'entr'article des pommes articulées le verger des oreillettes carillonne dans les annales qui tubent le cidre. Le gidon déchausse, passe en seconde, la chaussée contre. (...)

 









KULBUTT' LE COQ


Kutultubutte tiltakotte, katiltubate tiltakutte, kahutte, les batikules et batikol tigatte, baltikol et tilkabutte bic et bo du bultuku, kadébic les batikosses batignolle la butte des basbiches, bèche la boulle et billabotte. Le bichon du bourgounion ébat les babiches et batikolle ta bache, batibaboche les bourboulles, étubutal étikbatol, les bourbèches, étakbultuk bultik, butrik le chiminion trac le trourtafolle, triki ktaourtrac truc santrouftoufèle.
Kans tatoutembaille, bize tékoutantransse. Transtabaille et bouzbantize, taze ta bouille ékoutantaille. Tatille kabouze, titaille kabaize, abaize, boutaille kaboutantize, abaze toukeille tabaze toukoille, tabaze tikoille touillekabaize, katouille tabaze et bouzbatoi1le, kakeille bataze kakeille batoi1le, le coq, la baze et la bouteille.